On se calme tout de suite les romantiques, je pars pas en chasse au Blondinet, c'est pas vraiment le propos du mois. Non, là, je lance une opération séduction auprès de mon banquier... en fait, je crois même que c'est une banquière, je sais plus, je le (la?) vois jamais et je prête moyennement attention à la signature en bas de ses courriers.

Dernièrement, elle m'a même envoyé des lettres de menaces... Soit disant que mon découvert dépassait un peu trop mon découvert autorisé et que si je faisais rien avant le premier janvier, j'allais avoir des gros problèmes. Nan mais aussi, le mois de décembre, c'est une arnaque au porte monnaie quand même, merci Papa Noël! Et puis moi, ma paye, elle tombe autour du 5 du mois, alors avant le premier janvier, qu'est-ce que tu voulais que je fasse? Bon, un petit mail plus tard (t'as déjà essayé d'appeler une banque quand tu fais du 9h-minuit à peu près tous les jours?) elle s'est un peu radoucie et a gonflé mon découvert autorisé... Moi, je demandais la clémence exceptionnelle, mais faut croire que je gagne vachement mieux ma vie qu'avant, du coup hop, j'ai droit à un demi mois de mon salaire fixe comme découvert.

Sauf que bon, j'aime mieux éviter de l'utiliser le découvert autorisé moi, je me le garde pour les cas de gros coup dur. Du coup, c'est l'occasion rêvée de suivre Manu dans son

No Shopping Month.jpg

J'ai un peu triché (enfin, pas vraiment), étant donné qu'ayant fait dimanche le ménage de printemps dans mon placard à vêtements, j'avais constaté une large recrudescence du sous-vêtement importable, les trois quarts sont partis à la poubelle et j'ai lancé hier une commande de remplacement (t'as déjà essayé de faire les magasins quand tu fais du 9h-18h et des poussières et que t'as même plus de week-end?) histoire de sauver un peu les meubles. C'est que j'ai pas de machine à laver chez moi, pas la place et que j'arrive à faire une machine une fois toutes les deux à trois semaines quand je vais en week-end chez Maman (t'as déjà essayé d'aller à la laverie quand...? Enfin, tu m'as comprise), j'étais pas loin d'être obligée de remettre deux fois de suite les mêmes sous-vêtements. D'ailleurs, à la limite, j'en viendrais presque à demander si c'est vraiment superflu comme achat.

Non, mais à partir de maintenant, promis, plus rien jusqu'à la fin du mois... peut-être même je fais deux mois, y a le Trésor Public qui va pas tarder à me demander des trucs je crois. Et même, tu vas voir, c'est un grand mois, je vais essayer de faire le point tous les jours ici.

Avec le No Shopping Month se termine le No Blogging Month...