Du coup, je m'y suis garée.

Mais non, pas la place rouge qui est en Russie, tu crois pas quand même que je vais partir aussi loin juste pour garer Twiny (c'est la remplaçante de Titine).

Donc, je me suis garée sur la place rouge. C'est nouveau, ça vient de sortir, sur le parking du supermarché le plus proche de chez moi, ils ont créé des places rouges. C'est tout pareil qu'avant, enfin presque, elles sont un poil plus larges, et peintes en rouges. Et elles sont presque mieux placées que les places bleues, tu sais, celles pour les handicapés.

Et surtout, ben, on sait pas trop ce qu'elles font là. Pas trace d'un marquage au sol, ou d'un panneau qui explique pourquoi ces places sont spéciales, à qui elles sont éventuellement réservées. Tu te débrouilles, tu devines.

J'ai bien une hypothèse, merci Ikea de me donner des idées. Selon moi, ce pourrait être une nouveauté chipée à notre ami Suédois : les places réservées aux familles.

Parce que c'est vrai que quand on a des enfants sur le siège arrière, on ne sait plus marcher. On va quand même pas faire trente mètres de plus avec un petit monstre accroché à la main. Quarante mètre avec un môme dans le caddie? Mais tu te rends pas compte de ce que tu demandes là!

Oui, ben moi, je te le dis, si la place est libre, je la prend et puis c'est tout. Je vais pas faire cinquante fois le tour du parking bondé sous prétexte de pas prendre la place rouge. Non mais sans blagues, vous êtes parents, pas handicapés que je sache et puis vous l'avez choisi non? Ah non? Ben va falloir qu'on vous fasse un petit cours sur la contraception alors, vous êtes pas au point.

Et que celui qui pense que je fais preuve de non civisme en faisant ça, qu'il se méfie de n'avoir pas été se garer sur une place handicapés une fois de plus que moi. Et attention, une fois de plus que moi, c'est vite fait, je te préviens.