C'est la rentrée. Youhou!

Tu vas un peu partout sur la blogosphère, tu le verras, tout le monde est en pleine rentrée. Ca se prépare depuis des jours et dans plusieurs jours, on en parlera encore. Ca finira bien par passer, mais en attendant, c'est la rentrée pour tout le monde.

Enfin, pas pour moi.

Parce que les études pour moi c'est fini depuis deux ans. Que du coup, c'est la troisième rentrée que je ne fais pas. Et vu que je ne me suis pas encore lancée dans la procréation (et que c'est pas en voie non plus hein), je n'ai donc pas de moufflet à conduire à sa première rentrée, à son entrée au collège ou à son entrée dans le grand monde du lycée.

Cette année, encore une fois, si je me perd dans les rayons "rentrées" des grands magasins, c'est plus par nostalgie qu'autre chose. Parce que cette année, non, pas besoin de nouveaux cahiers, de cargaison neuve de stylos, pas besoin de racheter une équerre parce que celle de l'année dernière est cassée. Bref, pas de sous à dépenser dans l'industrie du savoir. Non, cette année, il n'y aura pas de rentrée pour moi. Tout au plus, je peux m'acheter un ou deux stylos, histoire de combler ma frustration du neuf de la rentrée.

Encore que cette année, j'ai reçu mon avis d'imposition. Et que travailler beaucoup en 2008 et très peu en 2009, c'est pas très bon pour les économies quand arrive l'heure de payer ses impôts. Autrement dit, les stylos cette année, ben on va rester sur ceux qu'il me reste de l'an dernier, sinon, mon banquier risque de se fâcher tout rouge.